Pobierana przez DST rzecznik Réseau "sortir du NUCLEAIRE"


Podziel się tym artykułem ze znajomymi:

Dziś rano na 8 godz Dyrekcja w bezpieczeństwie pojazdu (DST) przeprowadzili przeszukania mieszkania Stéphane Lhomme, rzecznik sieci "sortir du NUCLEAIRE" i autor książki "braku bezpieczeństwa jądrowego. Wkrótce Czarnobyl we Francji? "(Wydanie Yves Michel).

Od rana Stéphane Lhomme, jest w areszcie w Bordeaux KGP na czas nieokreślony. Uważa się mieć obrony poufny dokument wykazujący podatności reaktora jądrowego EPR w przypadku awarii samobójczego samolotu pasażerskiego. Sprawa jest w rękach sekcji antyterrorystycznej z biura Paris prokuratora.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » dénonce cette arrestation et demande la libération immédiate de son porte parole.

Sieć "sortir du nucléaire" opublikowanym we wrześniu 2005 list od odpowiedzialnej EFR (nie objęte tajemnicą obronnego) Raportowanie to dokument poufny obrony. W debacie publicznej na temat EPR, który zakończył się na początku kwietnia 2006, The PDCC (Krajowa Komisja do debaty publicznej) ocenzurowany fragment z pisemnego wkładu Sieci "Sortir du NUCLEAIRE" stwierdzający, że dokument poufny obrony.

Sprawa ta pokazuje po raz kolejny krycie i wszelkie cenzury na energię jądrową.

Les citoyens sont en droit de connaître la vérité sur le nucléaire et en particulier sur l’EPR. Le Réseau “Sortir du nucléaire” demande à l’Etat de « déclassifier » le document Confidentiel défense sur l’EPR afin que la vérité soit faite sur ce réacteur.



Plus d'informations

Prasa czwartek maja 4 2006

Jądrowa - Zawieszanie samobójstwa narażone EPR

Le Réseau « Sortir du nucléaire » détient un document CONFIDENTIEL DEFENSE, issu d’EDF, qui reconnaît que le réacteur nucléaire EPR sera tout aussi vulnérable que les réacteurs actuels face à un crash suicide. C’est absolument inacceptable pour un réacteur nucléaire qui, s’il est construit, sera le premier réacteur à être construit APRES LE 11 SEPTEMBRE 2001.

Considérant que Mme Lauvergeon, PDG d’Areva, constructeur de l’EPR, prétend systématiquement que ce réacteur est « prévu pour résister à un crash suicide avec un avion de ligne », le Réseau « Sortir du nucléaire » se doit de faire connaître la vérité en révélant le contenu du document « Confidentiel défense ». Extraits :

1) Une couverture « raisonnable » du risque

Extrait : « Les hypothèses relatives à l’impact doivent assurer une couverture « raisonnable » du risque et ne peuvent prétendre envelopper toutes les éventualités »
Commentaire du Réseau « Sortir du nucléaire » : une couverture « raisonnable » du risque en cas d’impact signifie bien une couverture incomplète du risque. Un crash suicide sur l’EPR peut donc clairement aboutir à une catastrophe nucléaire.

2) Ukrywanie prawdy dla obywateli

Extrait : « Les hypothèses, règles utilisées, et analyses associées ne devraient pas figurer dans les rapports de sûreté accessibles ou susceptibles d’être accessibles publiquement »
Commentaire du Réseau « Sortir du nucléaire » : les dirigeants d’EDF veulent cacher la vérité aux citoyens. L’information est pourtant fondamentale : s’il est construit, l’EPR sera le premier réacteur « post 11 septembre 2001 ». Il est impensable qu’il ne soit pas conçu pour résister à un crash suicide.


facebook komentarze

Zostaw komentarz

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany. Wymagane pola są oznaczone *